Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Une fille des îles

Roman,

Une fille des îles

C'est le matin de bonne heure, avec l'air paisible qui précède la grande chaleur, que nous faisons avec des gestes sages et détendus, nos devoirs de vacances. Ma soeur Anna et moi avons l'habitude de nous installer dans le salon, sur la grande table rectangulaire marron foncé, en bois d'acajou. Une table donnée à Grandpère par des prêtres et qui date de très longtemps, a l’habitude de préciser maman pour en prendre soin. J’apprécie cette atmosphère matinale : la douce lumière se faufile discrètement dans la pièce et laisse planer la perspective d’une nouvelle journée remplie de bienfaits.