Se connecter

English | Français

La Guyane, un département français d'outre-mer, 1946-2016 Le jeune historien guyanais, n° 5

Histoire,

La Guyane, un département français d'outre-mer, 1946-2016 Le jeune historien guyanais, n° 5

Fidèle à son projet d'œuvrer pour la diffusion du savoir historique concernant la Guyane, l’Association des professeurs d’Histoire-Géographie de Guyane (aphg-g), en partenariat avec le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement (ccee) et le soutien du Rectorat Guyane et de la Collectivité territoriale de Guyane, propose, en cette année scolaire 2017-2018, la cinquième édition du concours du « Jeune historien guyanais ».

Celui-ci s’adresse aux élèves des écoles primaires, des collèges et des lycées et aux étudiants de l’université de l’académie de Guyane. Cette initiative vise à s’inscrire tout naturellement dans les deux missions de l’institution scolaire: la transmission des connaissances et l’éducation à la citoyenneté, telles que nous les avons développées lors des quatre derniers concours.


Cette cinquième édition du concours du « Jeune historien guyanais » porte sur « la Guyane, un département d’outre-mer de 1946 à 2016 ». Cette thématique vise à faire découvrir les transformations et ruptures qu’entraine la départementalisation aussi bien au niveau politique, économique, social et culturel. Le sujet est très vaste: il n’est donc pas question d’y trouver une liste exhaustive de tous les évènements ou prise de position de la période. C’est aussi un sujet d’histoire immédiate dont l’analyse par les historiens est en cours et qui n’a pas encore fait l’objet, pour le volet xxie siècle, de nombreux travaux universitaires, indispensables pour une transposition didactique. 


Ce dossier documentaire repose sur des choix de supports variés, photographies, articles de presse, chansons, témoignages, documents des archives territoriales de Guyane… Il appartiendra aux enseignants, selon le niveau et les classes, de sélectionner des documents pour mettre en place des activités adaptées permettant aux jeunes d’acquérir une culture historique raisonnée.


Nous espérons fortement que cette cinquième mouture du concours suscitera une adhésion encore plus large des enseignants qui sauront motiver leurs élèves.