La vie en face

Roman, Charles-Henri Maricel-Baltus

Couverture de 'La vie en face'

Maud trompée puis vendue à un proxénète parvint à s’évader du royaume d’Hadès en s’enfuyant par le sentier de la mort. Stoppée dans sa course avant d’avoir atteint l’ultime destination, elle choisit de s’enterrer chez Yaya, sa grand-mère. Peu de temps après, Taali (Ali, de son surnom) après une longue quête revint à ses sources et trouva asile chez la vielle dame. Il a traversé des cultures et parcouru la pensée universelle, marché sur la terre des prophètes et croisé le christ homme. Avec sa sagesse il va enflammer le flambeau sacré. Mais cette flamme de vie suffira-t-elle à raviver l’âme de la jeune fille et éclairer la communauté de Kôlbo ?

 
 

Né en Guadeloupe, au pied de la soufrière, Charles-Henri Maricel-Baltus, après un bref séjour en Métropole, s’installe définitivement dans son île. Passionné de lecture, il lit beaucoup et s’intéresse aux ouvrages religieux et philosophiques. De cette passion naîtra une interrogation sur le sens qui le conduira en Terre Sainte, en Grèce, en Haïti et plus tard en Russie où il visite la maison familiale de Tolstoï pour qui il éprouve une véritable admiration. Entre temps, il écrit de nombreux textes inédits et publie en 1992 Le paradis terrestre, un recueil de poème. La vie en face est son deuxième roman après Face à la mort, paru en 2006.