Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Sucurijú

Roman,

Sucurijú

« En face de moi, une branche s'écarte silencieusement. Je me relève et scrute le feuillage. Encore un imperceptible mouvement de feuilles, et j'aperçois les oreilles, les yeux, le mufle d'un jaguar qui me fixe. Mais après quelques secondes je me vois baissant lentement mon arme. Les oreilles du fauve se redressent, ses yeux cessent de jeter des éclairs. Il n'y aura pas d'attaque. Je lui parle d'une vois douce : pois é, amigo Onça, je suis un homme. Tu n'as jamais vu quelque chose comme moi, hein ? Moi aussi, je cherche à manger...»