Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Saint-Laurent-du-Maroni, une porte sur le fleuve

Géographie,

Saint-Laurent-du-Maroni, une porte sur le fleuve

Parmi toutes les villes de l’Outre-Mer français, Saint-Laurent-du-Maroni est l’une de celles qui a connu les transformations les plus spectaculaires ces dernières décennies. On est loin de nos jours du petit bourg métropolitain et créole qu’il fut lors de son premier siècle d’existence, époque du bagne mais aussi de l’or. Baigné par le fleuve Maroni, Saint-Laurent-du-Maroni est deve­nu une commune en pleine croissance, peuplée en majorité de descendants de marrons, mais aussi de multiples groupes ethniques. La population de cette ville a été renouvelée en profondeur. Sa situation sur le Maroni en fait à la fois une frontière avec le Surinam, et un point d’entrée vers l’intérieur amazonien, habité par des groupes amérindiens, marrons et créoles aux modes de vie largement transfrontaliers. Comment la commune a-t-elle accueilli des populations diverses, qui lui ont donné un nouvel essor ? Quelles relations se sont tissées entre ces personnes venues du bassin du Maroni, mais aussi de tous les continents ? Comment ont-elles créé, avec diverses interventions de l’Etat, les différents quartiers de la ville ? De l’époque du « service indien » à celle des réfugiés de la guerre civile du Surinam, en passant par la construction du quartier marron de la Charbonnière, ce livre retrace pour la première fois l’histoire de cette commune française sans pareille.