Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Rialta ou la nostalgie de l’amour

Roman,

Rialta ou la nostalgie de l’amour

Adrien est le propriétaire d’un tableau qu’il a récemment acheté lors d’une exposition de peinture haïtienne : le portrait d’une femme nue allongée sur un canapé rouge. Il le place aussitôt dans sa chambre. Ce qu’il ne sait pas, c’est que la femme nue a une histoire. Elle est Rialta, fille de Saint-Domingue, belle femme toujours amoureuse et aimée, qu’un peintre haïtien un peu sorcier a enfermée dans un tableau en faisant son portrait en 1928. Depuis, elle vit dans le tableau. Elle raconte ses amours d’autrefois et aussi celles qu’elle a regardées au gré de ses changements de propriétaire Santo-Domingo, Port-au-Prince, Salvador de Bahia, Londres, l’Italie, Paris... Mais quand elle découvre Adrien, elle sait que c’est lui sa nostalgie de l’amour. Simple image d’aquarelle certes mais jalouse, elle chasse une à une les femmes qu’il rencontre, jusqu’à la venue de Génie... 

Ce roman à l’écriture à la fois agréable et sensuelle nous fait redécouvrir la beauté du désir, de l’amour et nous propose, à travers l’équilibre tendre des personnages hommes et femmes, de nous laisser porter bien volontiers par la nostalgie de l’amour... 

MOTS DE LECTEUR :

« Un véritable coup de cœur ce récit, de la littérature comme on aime !

L’on regretterait presque qu’il y ait une fin. Une femme en peinture aux courbes audacieuses qui raconte ses différentes vies et amours, un propriétaire un peu fou qui l’aime mais surtout qui sait aimer celle, ‘‘en chair et en os’’, qu’il a choisit malgré lui : juste fabuleux.

Les notions de désir et de plaisir nous embarquent dans une rêverie loin d’être vaine car nous renvoyant à nos propres émotions, à celles qui régissent nos relations avec l’autre, objet fantasmé. »