Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Peaux échappées

Roman,

Peaux échappées

Vous ne sauriez être insensible à cette histoire ou plutôt ces histoires...

— Fais la fière, fais l'arrogante, mais tu ne vaux pas mieux que moi, chienne ! Le temps va te le montrer ! Je jure sur la tête de ma mère, la prêtresse de son village, que tes filles seront toutes des chiennes, flattées puis rouées de coups, comme toi, négresse !

SARAH – Tour Mermoz, Aubervilliers, Ile de France, Réveillon de Noël 2008

— Son ancêtre esclave a été maudite par une sorcière africaine, mec ! Mais attention ! Pas une malédiction genre « Tu vas mourir ». Non ! Une malédiction qui dit « Tu seras malheureuse en amour. Toi et toutes tes filles, vous allez galérer.

Pour Rose, Sarah et les autres, aimer ou être aimée appelle larmes, cris et sang. Toutes ces femmes semblent partager un même destin mais tentent désespérément de connaître le bonheur par delà ce qui semble être une fatalité. 

Parce qu’être heureux ça se décide et qu’aimer ne tient qu’à sa propre volonté, les unes après les autres, souvent dans la douleur, devront vivre malgré tout et malgré le poids des mots...

MOTS DE LECTEUR :

« L’auteur nous livre ici avec une force douce incroyable et un talent littéraire indéniable un texte ambitieux et captivant. Des destins de femmes tiraillées entre le désir de prendre en charge la construction de leur propre bonheur et la nécessité de gérer leurs relations avec le sexe opposé, ces femmes devant se méfier d’une croyance ancestrale ancrée profondément dans l’histoire familiale ? Fascinant ! Beaucoup d’émotions traversent le lecteur face à ces intrigues, mais après avoir refermé le roman à la dernière page demeure comme sentiment dominant l’espoir. »