Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Monsieur Oscar

Roman,

Monsieur Oscar

Monsieur Oscar m'accueillait pour soulager mes parents. Il a bien vu que j'étais abandonné à la tristesse. Il m'a installé sur ses genoux et il m'a juré que je faisais partie de ce qui lui restait au monde. Il m'a expliqué que la famille c'est d'abord les grands-parents puisqu'ils sont plus grands que les parents. De toute façon, à l'arrière, il ne restait plus que lui. Les autres, le pépé Ti-Jules, la Mémène de son vrai nom Philomène, la mamie Léontine, ils avaient baissé trop vite. Sauf sur les photos qui les montraient toujours fringants en uniforme de soldat ou robes de dentelles.

Une visite à son oncle Rosario à Tahon-les-Vosges, replonge Bastien dans son enfance, à La Réunion, dans le petit village de l'Entre-Deux, chez son grand-père.

Un roman qui peut se lire comme une auto fiction ou comme un témoignage, un regard d'enfance sur l'avènement d'une société forcée de se dégager des pesanteurs esclavagistes pour intégrer un autre système de valeurs, des principes égalitaires livrés dans le même colis postal que la départementalisation et les salaires de la fonction publique.

Couverture : © Olivier Copin, 2004.