Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Les Hmong de Guyane

Essai,

Les Hmong de Guyane

Les HMONG (prononcer : mongue), anciens réfugiés laotiens, sont environ 1800 en Guyane Française, répartis entre les villages de Cacao et de Javouhey. Leur maîtrise de la culture sur brûlis et leur travail acharné leur permirent de devenir les plus importants producteurs de fruits et légumes frais de ce département. Enfin, loin des guerres, ils songent à l'intégration dans la civilisation occidentale.

Il y a 80 siècles, venant du nord de la Sibérie, les Hmong s'installèrent dans les fertiles plaines de Chine. Devant le nombre des envahisseurs, ils durent progressivement, se réfugier dans les montagnes austères. Ils y devinrent de farouches guerriers afin de défendre leur liberté, et, des producteurs d'opium de qualité pour avoir une monnaie d'échange. Alliés des Français, puis des Américains, les survivants se retrouvèrent dans des camps de réfugiés en Thaïlande. C'est là que la France proposa à certains de s'installer en Guyane.

L'implantation ayant réussi, l'intégration devra se faire dans le respect de leurs religions : le catholicisme, le protestantisme mais aussi l'animisme.

Il faudra aussi tenir compte de leur culture et de leurs traditions dont l'un des fleurons est l'ensemble des cérémonies et festivités des «trois» Nouvel An Hmong en Guyane.