Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Léon-Gontran Damas Poète moderne

Essai,

Léon-Gontran Damas Poète moderne

 En 1947, Damas recommandait à ses amis écrivains de « ne pas craindre de se hasarder plus en avant et plus bas dans l’expression des idées, des passions et des souffrances qui agitent les sociétés coloniales en particulier ». Autant dire qu’il les conviait sans équivoque à une écriture anti-académique, en totale cohérence avec les idéologies de la négritude. Il a lui-même adopté et défendu un style « canaille » dans sa poésie, ouvrant ainsi une nouvelle voie à l’écriture poétique nègre en particulier. Malheureusement, cette voie n’a pas été explorée par la critique universitaire. Au contraire même, dirait-on ! Cette perspective littéraire semble même lui avoir fermé les portes de la reconnaissance universitaire, dans le monde francophone, tout au moins. Près de vingt-six ans après, les études sur Damas restent bien infimes par rapport à celles consacrées à Senghor et à Césaire. Aussi, à l’occasion du 30e anniversaire de sa mort (1978), les auteurs du présent ouvrage rendent hommage à ce poète et examinent son anti-académisme comme aspect de la modernité, sans aucun doute l’une des principales contributions du Guyanais à la poétique de la négritude.