Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

La marmaille du Bas-Calvaire

Récit de vie,

La marmaille du Bas-Calvaire

Gabriel Henri nous fait vivre son enfance dans un quartier de Fort-de France le Bas Calvaire. Dès son plus jeune âge il est surnommé comme c'est la coutume Yel. Son enfance, il la passe au milieu de toute une bande de compagnons de bringue et de sport au grand dam de la société bien pensante, respectueuse du prestige qui est l'apanage du professeur.

Très jeune, alors que la Première Guerre mondiale fait rage en Europe, il assiste aux jeux de la jeunesse foyalaise qui, divisée en armées se livraient à des assauts si dangereux que les autorités civiles et militaires durent les interdire. Avec ses yeux, nous découvrons les différents quartiers de Fort-de-France, chacun riche de son histoire et de ses personnages. Les camarades de jeu n'ont cure des différences sociales, montrées si cruellement du doigt par les adultes nantis. Seuls leur importent les parties de billes dans les rues, les championnats de foot-ball, les concours de cerfs-volants, les parties de chasse à l'arbalète, etc.

A l'insouciance de l'enfance succède le sérieux de l'adolescence sanctionnée par le baccalauréat et l'inévitable départ pour la France. Les camarades se séparent se promettant sans trop y croire de se rencontrer plus tard. Arrivé à l'âge adulte, Yel se lance dans le combat politique et est élu en mai 1945 au conseil municipal en même temps que Césaire, Gratiant, Bissol, Léro et d'autres.