Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Jik dèyè do Bondyé

Roman,

Jik dèyè do Bondyé

Ecrit en créole.

"Jik dèyè do Bondyé" ou la révolte de Mano, le révolté du temps de l'Amiral Robert.

Il y a 21 ans, Raphaël Confiant publiait son premier livre en créole. Sans le moindre écho. A l'époque, le créole n'était pas encore une langue reconnue et il n'y avait pas encore de public pour la littérature créolophone. Aujourd'hui, il existe une licence et une maîtrise de créole à l'Université des Antilles et de la Guyane. Le créole a désormais droit de cité à la radio et à la télévision.

Le héros de "Jik dèyè do Bondyé", Mano, est un jeune nègre de la campagne du Lorrain (nord-atlantique), amoureux de Clotilde.qui refuse l'ordre semi-esclavagiste de la plantation où il est coupeur de canne. Il finit par tuer le fils du Béké le jour même où plusieurs jeunes nègres s'enfuirent en dissidence c'est-à-dire traversèrent le canal de la Dominique pour rejoindre les FFL (Forces Françaises Libres) du général De Gaulle.

Raconté sur le rythme du conte, de l'épopée et du chant, ce texte multiforme et polyphonique donne à la langue créole une ampleur insoupçonnée.