Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Histoire et archéologie de la Guyane française. Les jésuites de la Comté

Ethnologie,

Histoire et archéologie de la Guyane française. Les jésuites de la Comté

Le programme d’archéologie coloniale mené sur les habitations jésuites de Saint-Régis et Le Maripa a révélé l’histoire d’une partie de la région de Roura allant de 1668 à nos jours.

Ces habitations servirent à financer la mission d’évangélisation des Amérindiens, objectif principal des jésuites, mais aussi à asseoir un pouvoir politique et spirituel touchant libres et esclaves. Ces sites furent d’ailleurs le théâtre de l’essai d’émancipation des esclaves imaginé par le marquis de Lafayette.

Le rôle des jésuites dans la recherche agronomique a été en effet de toute première importance. Leur conception moderne de l’agriculture et leurs connaissances techniques ont propulsé les habitations gérées par l’Ordre à la tête de l’économie coloniale. Ces habitants modernes et efficaces réalisent d’imposants travaux agricoles et hydrauliques (réseaux de canaux, écluses, digues, terrassements d’envergure). Des Amérindiens, ils apprennent la culture sur brûlis et exploitent la grande surface de leurs concessions de façon itinérante, en couplant la technologie moderne au savoir agricole traditionnel.

Leurs choix économiques, opérés sur des concessions qui s’étendaient sur plusieurs centaines d’hectares, produisirent un fort impact sur l’environnement, visible encore aujourd’hui.