Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Devant-le-chinois

Roman,

Devant-le-chinois

 « Aujourd’hui à l’heure où d’autres naissent, Monsieur Sainte-Rose est mort paisiblement allongé dans son hamac. » Dans le village, la nouvelle se propage grâce à devant-le-chinois. Devant-le-chinois, c’est quelques mètres carré de bitume fatigué et quelques bornes contre lesquelles s’appuyer délimités par un vague muret. L’entrée du seul magasin du village, c’est surtout le théâtre où viennent se rencontrer tous les visages, toutes les histoires et toutes les langues de ce petit recoin d’Amazonie. Il y a Monsieur Sainte-Rose le vieil Haïtien, Lacolle, bagarreur impénitent et amoureux de littérature, Alinata le Malien aux chaussures impeccablement cirées, Kouka l’orphelin, Apunto le Saramaca mystérieux, et bien d’autres encore. 

Dans ce roman d’une remarquable finesse, l’auteur s’attache à l’existence des « sans-trace » dont il effleure l’humanité terrée au fond de chacun d’entre eux. Devant-le-chinois se côtoie tout un monde, souvent rugueux, parfois violent, mais toujours riche du besoin de partager un verre ou une histoire, aux sons mêlés de la brega, du reggae et du kasékò. 

Sociologue de formation, Patrick Malherbe a allié sa fascination de la nature amazonienne à sa passion de la littérature pour offrir aux lecteurs ce subtil premier roman.