Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Arbres et Anabase

Poésie,

Arbres et Anabase

Khal Torabully nous revient avec son dernier recueil Arbres et Anabase, un clin d'œil au texte de Saint-John Perse. Le poète réinvente l’histoire dans le nom d'une plante, autour d'un tronc, d'un fruit, dans l'art d'une cueillette. Les arbres initient une « marche vers le haut ». Ils impriment des marques, des traces de pas, des murmures, une histoire à imaginer avec les frissons de leurs noms... Le poète se laisse guider en « flaireur de signes, de semences », en « suiveur de pistes, de saisons », de « langues et d'histoires au flanc des paysages insulaires ».

C'est en Guadeloupe, après une visite au Lamentin en 1999, que Khal Torabully, inspiré par l'imaginaire du lieu, a voulu redonner aux végétaux, autant porteurs de sens que porteurs de mondes, leur substance nomade. Il nous invite à explorer une autre facette de notre relation mosaïque avec l'univers qui nous entoure.