Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Laurent Vaïtilingon

Laurent Vaïtilingon

Laurent Vaïtilingon est né en Guadeloupe, à Saint-Claude en 1947. Il est admis au concours d'agent technique forestier de l'Office National des Forêts en janvier 1971, et s'installe à la maison forestière de Rédeau à Pointe-Noire. Durant ses dix-huit années passées sur la côte sous-le-vent, entre Pointe-Noire, Dehaies et Bouillante, il a pu appréhender les différents problèmes liés à son métier : le braconnage, le vol de bois, de sable sur la plage nécessitant l'intervention de la police de la chasse, de la pêche. Au-delà de ces difficultés, la sylviculture (culture de la forêt) offre une facette des plus intéressantes du métier de forestier lorsque l'on sait apprécier l'évolution de sa forêt. Permettre à une forêt de croître dans des conditions idéales par le biais du dépressage d'éclairement et d'éclaircie est une satisfaction dont seul le forestier peut mesurer l'ampleur. Les ouvertures et l'entretien de pistes pour les petites et grandes randonnées permettant d'accompagner des écoles, des associations ou groupes de visiteurs à travers la forêt et de les éveiller à sa richesse tant sonore que visuelle est un des aspect les plus agréables de son travail. Laurent Vaïtilingon a gardé de l'installation de l'arboretum de la Maison du Bois de Pointe-Noire en 1976 et de la gestion de celle-ci des souvenirs inoubliables. Lieu où des milliers de touristes et d'écoliers ont découvert l'existence de nos bois locaux et les réalisations qui en découlent. Il a occupé le poste d'inspecteur à la commission des meubles de l'association des métiers du bois et de la forêt dont le président était le maire de Pointe-Noire Marcel Esdras aujourd'hui décédé. A cette même époque, il a été nommé commissaire enquêteur de Pointe-Noire par les autorités préfectorales. En 1989, il a été affecté à Blanchet Gourbeyre où il a eu à gérer un atelier de bois et une pépinière. Depuis il a assuré des formations en pépinières pour des jeunes à la Désirade, Marie-Galante et Guadeloupe. Il est chargé actuellement de cours de botanique sur le terrain pour les stagiaires de leur cellule de formation. Il est à l'origine de la création de la sylvathèque de Gourbeyre (bibliothèque de la sylviculture) qui sera inaugurée en avril 2000. Variantes sera présenté à cette occasion. Il consacre ses heures de loisir à la poésie.

Laurent Vaïtilingon a publié un livre chez Ibis Rouge: