Se connecter

Votre panier est vide

English | Français

Jean-Marc Tera'ituatini Pambrun

Anthropologue, écrivain et artiste polynésien, Jean-Marc Tera?ituatini Pambrun est né d'un père engagé dans le renouveau culturel polynésien des années soixante et une mère férue de civilisations anciennes qui susciteront chez lui une rapide et durable prise de conscience politique et culturelle. En 1979, il est recruté par le Centre polynésien des sciences humaines comme assistant conservateur. Il intègre ensuite le Département des traditions (1981) du Centre, dont il deviendra le directeur (1983-1992). Ces années seront fécondes, puisqu'il met en place plusieurs programmes de recherche relatifs au patrimoine ethnographique polynésien. Mais c'est dans la littérature et l'art pictural que sa vision de la culture polynésienne trouve un espace d'expression privilégié. La décennie qui suit est propice à l'écriture avec L'allégorie de la natte (1993), Le Sale Petit Prince (1995) et La légende du scolopendre de la mer sacrée (1998), aux investigations journalistiques au sein de L'écho de Tahiti-nui (1993-1996), ainsi qu'à l'action écologiste. Directeur de la Maison de la culture de Papeete entre 1998 et 2000, il confirme depuis sa vocation d'écrivain en signant poèmes, nouvelles et pièces de théâtre dont La nuit des bouches bleues (2002). L'historien Hiti Teparii a dit de lui que « [...] jamais [...] Polynésien ne porta la réflexion jusqu'à la limite-transfuge entre le culturel et le cultuel ».

Jean-Marc Tera'ituatini Pambrun a publié un livre chez Ibis Rouge: